#ChallengeAZ : K comme Kampenhout


Kampenhout est une commune de Belgique située dans la province du Brabant flamand. C'est le berceau de mes ancêtres IMBRECHTS. Au plus loin que je remonte dans cette branche, jusqu'au début du 17ème siècle à l'époque de Guilielmus IMBRECHTS  et son épouse Digna VERBIST (Sosa 1024 et 1025), tous sont enracinés à Kampenhout, de leur naissance à leur mort.

Et oui ça peut servir d’avoir des origines par delà les frontières, quand on cherche une idée d’article avec un « K » (même si anciennement la commune s’écrivait Campenhout, vous comprenez que l’orthographe récente m’arrange davantage aujourd’hui !!).

Si j’ai toujours su mes origines belges et connu ce nom de Kampenhout, je ne savais guère que le fait que c’était une commune située dans les environs de Bruxelles, mais dans la partie flamande.



Cet article est l’occasion d’en apprendre davantage sur la ville d’origine de Pierre Jean IMBRECHTS (Sosa 16) dont je vous ai parlé il y a deux jours c. (non, pas en jour calendaire, mais en jour de Challenge 😊 )

Wikipedia m’apprend que :

« La mairie de Kampenhout comprenant 18 villages faisait jadis partie du Quartier de Bruxelles.
Le Quartier de Bruxelles, appelé également Territoire de Bruxelles, désignait sous l’Ancien Régime, une entité juridique et électorale où étaient choisis les représentants aux États de Brabant. C'était également une entité fiscale dans laquelle tant le Souverain que les États de Brabant avaient chacun un receveur.
Il ne doit pas être confondu avec la Cuve de Bruxelles administrée directement par le Magistrat de Bruxelles, ni avec l'Ammanie de Bruxelles, territoire relevant de la juridiction de l'Amman de Bruxelles, ni avec la Ville de Bruxelles proprement dite limitée par les remparts. »

Kampenhout regorge de bâtiments, de monuments et de paysages classés qui reflètent le riche passé de cet ancien village médiéval, siège d’un bailliage principal. La commune a, à travers les siècles, joué un rôle au sein du duché de Brabant (Bailliage principal de Kampenhout). A travers les âges, nombre de châteaux et de seigneuries y ont été érigés.

Je découvre aussi que mes ancêtres ont peut-être côtoyé ceux de Ludwig Van Beethoven :

Il semblerait en effet que la lignée de Beethoven trouve son origine dans une famille brabançonne de Kampenhout. Il y a près de 500 ans vivait là, Jan van Beethoven, l’ancêtre le plus ancien du célèbre musicien Ludwig van Beethoven. En 1571 déjà, son fils, Mark van Beethoven, aidait les pauvres de la ville. Le fils de Mark, Aert van Beethoven, acquît des lopins de terre dans la région et vécut de l’agriculture.

Si je remonte suffisamment loin, et si j’arrive un jour à lire couramment le flamand, je vais peut-être me découvrir un cousinage avec une célébrité !!

Enfin, j’apprends sur un site belge, que Kampenhout est un haut lieu de la culture du chicon.

« Associée à Kortenberg, Kampenhout est responsable d’une grande partie de la production nationale. Les habitants de Kampenhout (les "Kampenhoutenaars") sont fiers de leur culture légumière. Ils lui ont consacré un musée et, sur la place communale, trône le "Witloofboerke". Il est le symbole par excellence de la ville et est un hommage aux agriculteurs qui ont fait la richesse de la commune. Il marque aussi le point de départ de la promenade "Witloofwandeling". »

Les parents de Pierre Jean IMBRECHTS, Jean-Baptiste et Anne-Maria (Sosa 32 et 33) étaient cultivateurs à Kampenhout au 19ème siècle. Peut-être cultivaient-ils ces fameux chicons ?
Je compte un jour entreprendre un voyage en Belgique pour découvrir de mes yeux vus le village de mes ancêtres, et peut-être qui sait rencontrer de lointains cousins?


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Je suis tombée dedans quand j'étais petite...