Articles

#ChallengeAZ : F comme Francis Emile FOUGERAY

Image
Francis Emile FOUGERAY est l'aîné des fils FOUGERAY, et le frère d'Armand, que j'ai évoqué lors du 1er article de ce #ChallengeAZ. 
Originaire de Dinard (Ille et Vilaine), où il est né le 03 septembre 1884, il a d'abord été considéré comme "Bon" pour le service, mais dispensé en vertu de l'article 21 comme "aîné de 8 enfants".  Il part néanmoins en octobre 1905 pour le 47e R.I où il est immatriculé sous le n° 6626 comme soldat de 2e classe, mais est presque immédiatement réformé temporaire par la Commission Spéciale de Saint Malo pour "Imminence morbide". Faut-il comprendre qu'il a alors des tendances suicidaires ? Ou qu'il présente un danger pour les autres ? Il est finalement rappelé l'année suivante par la Commission spéciale de réforme de Saint Malo, et arrive au corps le 17 Octobre 1906. Juste avant son incorporation il a épousé le 29 septembre 1906 Marie Félicie CHARDON, originaire des Côtes d'Armor.

Il y restera un a…

#ChallengeAZ : E comme Emmanuel PELLIN

Image
Pour ce #ChallengeAZ sur la période 14-18, j'ai entrepris de recenser tous les Poilus potentiels de mon arbre.  Cela fut pour moi l'occasion de me pencher avec un peu plus d'attention sur les différentes fratries de la génération de mes arrière-grands parents.  Parmi celles-ci, intéressons nous aujourd'hui aux PELLIN
Jean-François PELLIN et son épouse Marie Noémi Augustine VEREL, mes Sosa 28 et 29, ont eu 10 enfants (à moins que certains ne m'aient échappé !), 5 garçons et 5 filles. Parmi les garçons, seuls deux ont hélas atteint l'âge adulte : mon arrière-grand père Léon Edouard (sur lequel je reviendrai un peu plus tard au cours de ce challenge), et son frère Emmanuel
Emmanuel est l'aîné de la fratrie. Il naît le 2 mars 1874 à La Cambe, dans le Calvados. De la classe 1894, il est ajourné en 1895 et 1896 en raison de sa petite taille (il ne mesure que 1,50 mètre nous apprend sa fiche matricule), avant d'être classé dans les services auxiliaires en f…

#ChallengeAZ : D comme DESHAYES (ou DESHAIS)

Image
J’avais d’abord voulu rendre hommage à Laurent Antoine DIRIS (Sosa 10), mais je ne sais guère quoi ajouter à mon article du précédent ChallengeAZ auquel je vous renvoie : M comme Morts pour la France
Je vais donc aujourd'hui évoquer d’autres Poilus, du côté de ma branche maternelle.
Raymond Désiré Auguste DESHAYES Raymondest l’un des frères aînés de mon arrière-grand-mère Marguerite DESHAYES (Sosa 13). Il est né le 7 Juin 1894 à Guéron, dans la banlieue de Bayeux (Calvados). Il est le quatrième enfant d’Aimable DESHAIS et de Marie Eugénie MOREL. Il est domestique.

De la Classe 1914, il est incorporé au 154e R.I le 9 septembre 1914. En septembre, le régiment est sur le Front de la Meuse, d’abord à Deuxnouds, Chaumont sur Aire, puis Gremilly, où ont lieu plusieurs affrontements avec les Allemands. Il participe ensuite à la Bataille de Lacroix-sur-Meuse et du bois de la Selouze, afin de défendre Verdun menacée d’encerclement.

En 1915, le régiment est en Argonne :

Le J.M.O (Journal des …

#ChallengeAZ : C comme Carte du Combattant

Image
Aujourd'hui, pas vraiment un article, mais un document : la seule Carte du Combattant que je possède, celle de mon arrière-grand-père Emile IMBRECHTS (Sosa 8).

J’ai ainsi une des rares photos de lui. Il me semblait avoir une photo de lui en soldat, mais impossible de remettre la main dessus. Il va me falloir programmer quelques séances de classement et de numérisation de photos de famille !
Par contre, je possède aussi sa carte d’invalidité, car, s’il est revenu de la guerre, ce n’est pas indemne, mais avec une invalidité de 60%.


Je reviendrai sur son parcours militaire un peu plus tard durant ce Challenge. Je vais aussi me noter de rechercher dans les différentes A.D les éventuelles Cartes du Combattant de mes ancêtres et collatéraux, afin de tenter de mettre un visage sur tous ces soldats.

#ChallengeAZ : B comme BONNEFEMME Simon, Léon et Jean

Image
Je vais aujourd'hui me pencher sur la fratrie de mon arrière-grand-mère landaise Marie BONNEFEMME (Sosa 11). Ses parents Simon BONNEFEMME et Anne (dite Mélanie) HONTANG(Sosa 22 et 23) mariés en 1887 à Serres Gaston (40) ont eu 5 enfants : 2 filles : Marie et Jeanne, et 3 fils : Simon, Léon et Jean. Nés respectivement en 1888, 1893 et 1899, ils ont tous trois pris part à la Grande Guerre.
Simon BONNEFEMME Né le 07 septembre 1888 à Serres Gaston, c’est l’aîné de la fratrie. Comme ses parents et ses frères, il est agriculteur. Il sait lire et écrire (niveau d'instruction 2). Inscrit sur la liste de la classe 1909, il fait son service dans le 49e R.I d’octobre 1909 à septembre 1911, avant de passer dans la réserve de l’armée active le 1er octobre 1911. Il se marie l’année suivante avec Jeanne SENDETS à Sainte Colombe où la famille réside désormais. Je ne sais pas à ce jour s’il a des enfants, les actes de naissance n’étant en ligne que jusqu'à 1912. Encore une visite aux AD de…

#ChallengeAZ : A comme 1er Août 1914

Image
Ce 1er Août 1914, avec l’ordre de Mobilisation Générale, marque le début de la 1ère Guerre Mondiale, et annonce le thème retenu pour mon Challenge AZ 2018. Centenaire oblige, j’ai décidé de le consacrer aux nombreux Poilus qui émaillent ma généalogie et celle de mon époux, ainsi qu’à leurs proches, et plus globalement, à cette période troublée de 1914-18.
Je vais donc commencer par vous parler d’Armand Henri Benoît FOUGERAY, un des grands oncles de mon mari.
Armand naît le 21 mars 1899 à Dinard. Il est le 11ème enfant de François FOUGERAY et Félicité PIERRE (les Sosa 8 et 9 de mon mari). Ces derniers auront encore 2 autres garçons, Raymond (1903) et Robert (1905). Félicité PIERRE sera d’ailleurs décorée pour cette famille « très » nombreuse, d’une médaille d’argent de la Famille Française, pour les 9 enfants qui auront dépassé la petite enfance.  Plusieurs de ses fils participeront au conflit, comme j’aurai l’occasion d’y revenir durant le Challenge.







Bien que né en 1899, Armand est c…

#Généathème : Le prénom sorti de nulle part : Euphrasie

Image
Dès la parution des Généathèmes de janvier, je me suis précipitée dans mon logiciel pour lancer une liste des prénoms, pour voir si quelques uns sortaient de l'ordinaire. Parmi les innombrables Marie, Pierre, Anne et François, j'ai relevé quelques prénoms moins courants : Radegonde, Judocus, Eraste, Folaine, Delphin, Bonaventure, Arthémise, Aimable, ...
Finalement, mon choix s'est arrêtée sur une dénommée Euphrasie CLARBOIS, une ancêtre point trop éloignée dans mon arbre, puisqu'il s'agit de ma Sosa 111, mon ancêtre à la VIIème génération.
Je me suis vite aperçue qu'en dehors de son nom mentionné dans l'acte de naissance et de mariage de sa fille Françoise Catherine BOSSARD, je ne savais rien d'elle. Ce Généathème a donc été l'occasion de concentrer mes recherches dans une seule direction, ce qui ne fait pas de mal de temps en temps, plutôt que de papillonner et de me disperser comme je le fais trop souvent.
Euphrasie CLARBOIS fait partie de mes ancê…

#Geneathème : Mon plus grand bonheur généalogique de l'année 2017

Image
Je ne voulais pas finir l'année sans publier un ultime article sur ce blog. 
Le #Geneathème de ce mois-ci me paraissait une bonne occasion de reprendre enfin la plume, et de me poser  pour faire un bilan de mon année généalogique. En me remémorant les différents événements ayant émaillé mon année, ce qui me vient tout de suite à l'esprit, c'est la création du présent blog. J'ai fini par me jeter à l'eau en mai, pour pouvoir participer au #ChallengeAZ2017
Mon plus grand bonheur, ou ma plus grande fierté peut-être serait d'avoir pris part à mon 1er Challenge, et surtout, d'avoir réussi à tenir jusqu'au bout et sans sauter une lettre ! En revanche, j'en suis sortie épuisée, au point de n'avoir plus publié un seul article jusqu'à aujourd'hui. Il faut dire que rédiger les articles pratiquement au jour le jour, c'était une pure folie (tout comme essayer de boucler des recherches pour l'article du jour même !). Je m'en doutais bi…

#ChallengeAZ : Z comme Zouave

Image
Pour ce dernier article du Challenge, j'ai choisi de revenir sur un épisode du parcours militaire de mon aïeul Laurent Antoine DIRIS (Sosa 10)
La lecture de sa fiche matricule m'a en effet appris que Laurent DIRIS, après avoir été déclaré "Bon" pour le service, avait été dirigé sur le 2ème régiment des Zouaves



Le 2ème Régiment des Zouaves Ce régiment est un régiment d'infanterie, issu du vieux corps de zouaves qui s'illustra avec éclat à Médéa, Constantine, Miliana, l'Isly, qui fut créé en 1852 et affecté à la province d'Oran.  Le 2ème Régiment de Zouaves participera notamment durant le Second Empire à la Campagne de Crimée de 1854 à 1856, et en 1859, à la bataille de Magenta. Le régiment y a été décoré de la Légion d'Honneur, attribuée le 4 juin 1859 pour la prise du drapeau du 9e RI autrichien. Elle orne désormais la cravate de l'uniforme
Durant la Troisième République, le régiment a pris part vers la fin du 19ème siècle, à de nombreuse…

#ChallengeAZ : Y comme Yvonne

Image
Bien que je n'ai pas (encore) trouvé de sang noble parmi mes ancêtres, je peux tout de même m'enorgueillir de compter parmi eux une ... Reine (à vrai dire, il y en a même deux, si j'ajoute une cousine des Landes se prénommant ainsi).
Certes cette Reine n'était pas à la tête d'un quelconque royaume, mais elle portait quand même couronne, comme toute Reine qui se respecte.
Allez, je ne vais pas vous faire mariner plus longtemps : il s'agit de ma grand-mère paternelle, Yvonne DIRIS, de son nom de baptême Jeanne Madeleine Yvonne (Sosa 5). 
Regardez comme elle était belle lors de son couronnement comme Reine... de beauté d'Arcachon en 1931 !
En plus, c'est de famille, puisque sa dauphine n'est autre que sa sœur Irène.


Yvonne est née le 31 mai 1911 à Sainte-Colombe, dans les Landes. Elle est la fille de Marie BONNEFEMME et Laurent DIRIS (Sosa 11 et 10). Comme je l'ai raconté ce mois-ci (cf. M comme Mort pour la France), elle perd son père durant la 1è…