#ChallengeAZ : A... comme Arbre



Certes, ce n’est pas très original, mais autant commencer par le début. En généalogie, un arbre, c’est la base !

Cette année, je m’étais fixé, entre autres objectifs, de tâcher de remplir toutes les cases de mon arbre ascendant 7 générations, motivée par la perspective, en récompense, de l’offrir une édition toute belle en grand format. C’est maintenant chose faite, en partie grâce à FILAE, qui m’a permis de compléter plus rapidement certaines branches. Voici la version de travail, éditée façon puzzle de feuilles A4 et accrochée dans mon bureau, que j’ai complétée à la main, 


en attendant la version définitive à commander :


Toutes les cases sont complétées. Toutes, … ou presque. Un nom me résiste encore et toujours, la faute à un enfant naturel à la 6ème génération, dont je ne sais comment trouver le géniteur. Peut-être si je peux retrouver une déclaration de grossesse ? A suivre…

Au-delà de ces 7 premières générations, j’ai pu remonter certaines branches plus haut, jusqu’à la 10 ou 11ème génération, notamment grâce à certains défis stimulants comme la recherche de mon Sosa 1000, ou quelques coups de chance dont je vous reparlerai.
Mon ancêtre le plus ancien connu est mon sosa 2048, Martinus IMBRECHTS. C’est mon aïeul de la branche agnatique à la 11ème génération. Et j’exagère beaucoup quand je dis « connu » car je ne connais que son nom et celui de son épouse Maria CRUYPELANTS, et le fait qu’ils soient belges flamands comme tous les ancêtres de ce côté-là.


Ce n’est pas encore très ancien, comparé à certains qui remontent  sur 20 générations ou plus, mais cela me laisse une belle marge de progression et augure de recherches passionnantes dans les couloirs du temps… 


Vous pouvez retrouver les différentes branches sur mon arbre en ligne sur GENEANET. C'est ici :
http://gw.geneanet.org/imbrechts1_w

En parallèle de ma généalogie, pour varier les plaisirs, j’ai également attaqué la généalogie de mon époux, et celle de ma tante, originaire du Sud-Ouest où je réside, et qui a profité de l’occasion pour me confier des recherches locales. Ou encore, ponctuellement, je donne quelques petits coups de main généalogiques à des amis. Autant dire qu’en fait d’arbre, on pourra bientôt parler de bosquet !

A demain pour la lettre B !
 

Commentaires

  1. Bonjour, ce voyage sur votre blog me plait bien.
    Au plaisir de suivre vos billets du ChallengeAz !

    RépondreSupprimer
  2. Merci. J'essaie d'aborder les différentes branches et régions.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Je suis tombée dedans quand j'étais petite...