#ChallengeAZ : N comme Normands



J’ai déjà commencé à aborder la région normande avec mes ancêtres DESHAYES (voir le billet de la lettre D comme DESHAYES, ou D comme DIRIS)

Mais il y en a d’autres, puisque la branche maternelle de ma mère est également normande. 


Zoomons donc un peu aujourd’hui sur la famille de ma grand-mère maternelle Denise Marguerite Léontine PELLIN (je mentionne tous ses prénoms, car le dernier, Léontine, m’a toujours amusée…).

Sur les 255 personnes théoriques de l’ascendance de ma grand-mère, je n’en ai à ce jour trouvé que 44, les plus anciens remontant à la dixième génération. Il me reste donc encore bien du chemin à parcourir. Cependant, comme ils sont tous localisés dans un petit périmètre de Normandie, et qu’avec les progrès de la numérisation, je n’ai plus besoin de me rendre obligatoirement aux AD du Calvados, c’est moins compliqué que par le passé.

Les patronymes principaux sont les PELLIN, VEREL, MARIE, DILLEE, …
Contrairement à la branche DESHAYES, les PELLIN et leurs ascendants sont davantage localisés dans le nord du département du Calvados, dans la région du Bessin, en bord de mer.

J’ai néanmoins aussi remarqué une Louise Caroline DESHAYES (Sosa 61), originaire d’Airel (50) et mariée à François MARIE (Sosa 60), né lui à Lison (14). Les patronymes et les lieux me font m’interroger sur une possible parenté avec la branche paternelle DESHAYES de ma mère. Il faudra que je vérifie ça…

Ils habitent majoritairement dans les communes de Cricqueville en Bessin, Grandcamp les bains, Gefosse Fontenay, Tracy sur Mer, La Cambe, …

En recherchant quelques informations et anecdotes sur les communes dont sont originaires mes ancêtres, je suis tombée sur ce site formidable http://j.y.merienne.pagesperso-orange.fr/01calvados.htm, regorgeant de nouvelles petites ou grandes concernant les communes du Calvados.

J’invite tous ceux ayant des racines par là à aller y faire un tour, mais attention, quand on commence on ne s’arrête plus, tant c’est riche et bien illustré… Il faut que je prenne le temps d’aller lire toutes ces brèves. Si ça se trouve je vais tomber sur une info concernant un membre de ma famille…

Cricqueville en Bessin 


C'est une commune littorale de la Manche située à dix kilomètres d'Isigny-sur-Mer et à vingt-cinq kilomètres de Bayeux, dans le parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin. Elle ne compte plus à ce jour que moins de 200 habitants, et ai surtout connue aujourd’hui grâce aux plages du Débarquement et à la fameuse Pointe du Hoc.


Grandcamp les Bains 

Comme Cricqueville, la ville fait partie des plages du Débarquement.

Avant cela, elle fut, entre 1880 et 1930, une des plages les plus renommées en France. À cette époque, les Français possèdent de nouveaux moyens de transport pour de faibles distances (automobile, train, tramway…). Au début du XXe siècle, le village était relié par les chemins de fer français, représentés sur de nombreuses cartes postales.

C'est ainsi que les habitants de la capitale et de ses alentours affluent sur Grandcamp. C'est à cette époque que la ville connait un essor économique important et l'arrivée d'une population inattendue: la bourgeoisie parisienne et l'aristocratie.



Tracy sur Mer






Malgré la proximité de la mer, mes ancêtres sont essentiellement des paysans (cultivateurs, journaliers). Ils sont généralement d’extraction modeste ; je dénombre aussi un certain nombre de domestiques, servantes, etc.

La branche la plus aisée semble être les VEREL :

Emmanuel VEREL (Sosa 58), l’arrière-grand-père de ma grand-mère, est mentionné comme « propriétaire cultivateur », en 1875. Son père, Alexandre VEREL (Sosa 116), est également propriétaire cultivateur, mais aussi maire de la commune de Cricqueville en 1829.

Il faudra que je creuse ce point et examine le cadastre pour en apprendre davantage sur leur propriété. Encore du travail en perspective…





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Je suis tombée dedans quand j'étais petite...